THE YELLOW GUYS: Episode 1

IMG_2612

La tente régie, LE lieu de détente de tout tournage qui se respecte

Yellow à tous!

J’espère que vous allez bien… Alors, je vais être honnête avec vous, je n’ai pas fait de grand voyage depuis le Vietnam, il y a maintenant 2 ans et demi. Ben oui, ça  coute cher ces machins. J’ai plutôt travaillé sur des plateaux de cinéma pour renflouer les caisses et puis… J’ai tout dépensé dans un tournage perso.

Bon, en fait, c’est plus compliqué que ça. Il y a 1 an et demi, j’ai réalisé cette fausse publicité humoristique dont voici le résumé: La nuit. Un homme. Une valise.

Grâce à cette vidéo, j’ai rencontré Valentin Courel, le monteur, qui a magnifiquement fait ça. Lors d’une de nos nombreuses pauses, je lui ai parlé de mon idée de réaliser un court-métrage sur un régisseur de cinéma (un mec en gilet fluo qui bloque des voitures, fait du café et sort les poubelles quand il est stagiaire sur les plateaux) et lui m’a répondu qu’il partageait mon envie mais qu’il voulait tourner une websérie sur le sujet. 6 mois plus tard, on se met à écrire le pilote de « The Yellow Guys« 

The Yellow Guys photo

Alors c’est quoi au juste TYG? C’est une websérie drôle et d’inspiration réaliste qui raconte le quotidien d’une équipe de régisseurs de cinéma. Le premier épisode parle par exemple des véhicules qu’on doit bloquer pour éviter les passages de véhicules pendant les prises. D’un côté, on a Julien, le stagiaire qui galère avec des automobilistes qui vont le pousser à bout et de l’autre Max, le tombeur qui gère… plus ou moins. Au fil des épisodes, on va voir Julien évoluer et on va voir pourquoi Max a des accès de panique. On fera connaissance avec leur mysterieuse chef de plateau, Camille dont on entend que la voix  et pleins d’autres personnages complètement barrés et cafféinomanes 🙂

Julien

Yanis Benjaa Bormans

Max

Jean-François Maun

Bref, pour donner vie à ce pilote, Valentin et moi-même, on a cassé nos tirelires. Parce que même si toute l’équipe était bénévole, il a quand même fallu payer ses transports, son assurance et sa nourriture en plus du materiel qu’on a du louer (même si on avait déjà la caméra, le pied, le micro, l’enregistreur etc).

Comme on s’est très bien entourés et qu’on avait travaillé pendant 1 mois et demi à la prépa, les choses se sont extrèmement bien passés. Il était même difficile de sentir que c’était un tournage sans sous…

IMG_2613

Braine L’alleud, Belgique

Mais pourtant, si on veut continuer l’aventure, on va avoir besoin de plus. Car, envoyer un film en festival, ça coute cher. Il ya le disque dur à acheter pour mettre une copie numérique haute définition dessus, l’inscription à payer, les frais postaux à financer et puis il faut faire ça plein de fois pour qu’il soit vu un peu partout.

Nous faisons donc appel à vous, fidèles blogueurs. Dans quelques jours va paraitre une page kisskissbankbank qui vous dira tout sur le projet, vous montrera une bande annonce pas piquée des hannetons et vous proposera d’investir en échange de contreparties aussi merveilleuses que le fluo de nos gilets (il y aura d’ailleurs des gilets fluo avec notre logo (qu’on est en train d’inventer)). D’ici là, faites connaissance avec ce projet unique ici

Merci!
A très plus!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s