Thaï 17/18: Le clou du spectacle

Project (pi)Jak

Project (pi)Jak

12 juillet 2007

Le clou du spectacle en audiobook

[audio http://universpodcast.com/contents/lesaventuresdethierry2/thaii-17-18-le-clou-du-spectacle.mp3]


« Tout ce qui a un début, a une fin » (Agent Smith, Matrix Revolutions)       

Sage homme que l’agent Smith. Il avait vu juste.

Je viens de laisser derrière moi Saigon et ses milliards de mobylettes (moi qui pensais que le trafic à Bangkok était dangereux et fou, je n’avais encore rien vu), sa pollution et ses coffee shops (où l’on boit vraiment du café) et, sans crier gare, mon voyage va prendre fin dans 10 jours. Le 22, ça y est, je suis de retour parmi vous. Heureusement, on n’y est pas encore. 10 jours, ce sera l’occasion pour moi de voir les temples d’Angkor au Cambodge, de découvrir le Nord-Est de la Thaïlande et de circuler vers Chiang Mai en train… Mais entre Saigon et Prachuap, qu’est-il arrivé?      

Pas du tout marteau

Et bien, les 5 Hollandaises n’ont pas fait long feu. Après être restés pendant 2 jours, elles se sont dit que voyager était mieux que Wuntuetee. Mon souhait s’était donc réalisé. J’étais le seul volontaire. Après la joie, un nouveau problème s’est posé: Qu’est-ce que j’allais bien pouvoir faire ici? Le travail physique, c’était déjà pas mon truc, mais alors tout seul… C’est pas que j’aimais pas hein, mais j’étais vraiment pas très doué. Il n’était pas rare que Massot, un des enfants, prenne le marteau de mes mains avec une extrême gentillesse (Thierry, Okay?). Sentant que je ne servais pas à grand-chose et qu’il en avait extrêmement envie, je lâchais prise et je ne revoyais plus jamais le marteau après…Génial l’attitude laxiste pour se faire respecter…

Massot, marteau man

Massot, marteau man

Alors quoi? Depuis quelque temps, une idée germait dans mon esprit, mais j’étais un peu timide et je la gardais pour moi. J’étais pas entièrement sûr de mon coup. Mais d’un autre côté, je n’avais pas d’autre solution. Un pluvieux après-midi, je suis allé vers (pi)Bao et je lui ai dit:   « (…)I heard that it’s good to start up your own project when you volunteer. So I thought, what can I offer that no one else can (…) I’m gonna make a documentary about Wuntuetee. »* Contrairement à mon attente (pi)Bao s’est montré très enthousiaste (parce qu’il avait vu « Corn Flakes », un de mes anciens courts-métrages ?) et m’a expliqué que c’était une excellente idée.

Complètement marteau
Dans mon esprit
, une chose était très importante, ce docu, je le faisais pour eux et pas pour moi.
Ce qui signifiait que c’était un docu en thaï.
Pas mal non? Jamais j’avais entamé ce genre de projet et je choisissais le thaï pour mon premier docu… Mon plus grand projet à ce jour. Trop grand.

Un ou deux jours plus tard, dans la cuisine de la maison Wuntuetee, (pi)Jak, (pi)Bao, (pi)Roth et moi
, on se retrouve pour discuter de mon projet. Ce jour-là, (pi)Jak me parle de son passé en long et en large et je suis assez impressionné par tout ce qu’il a déjà fait dans sa vie et comment il est arrivé à fonder Wuntuetee.
Mon bic à la main, je gribouille toutes les informations reçues sur la première feuille de mon projet. Comme l’Anglais de (pi)Jak n’est pas le plus compréhensible de tous, il parle en thaï et (pi)Bao traduit tant bien que mal. En face, (pi)Roth nous prépare de délicieux toasts à la confiture.

De gauche à droite: (pi)Bao, (pi)Roth, (pi)Jak et un blanc

De gauche à droite: (pi)Bao, (pi)Roth, (pi)Jak et un blanc

Le soir, je regarde mes feuilles de gribouillis.
                            Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire de tout ça?

                                                                                      Dans quoi je me suis embarqué?
Les questions s’entrechoquent dans ma tête.
                    Est-ce que je fais ce docu pour eux ou pour moi?
Et si je suis pas à la hauteur?

                                                         Je suis pas rassuré.
Heureusement, une de mes maximes favorites me revient à l’esprit.

… »Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait »

Et la suite, vous l’entendrez de ma bouche si ça vous intéresse.

 —

RETOUR CE DIMANCHE 22 JUILLET A 14H 45 A ZAVENTEM. REF. BA394
POUR PLUS DE DETAILS APPELEZ LE xxxxxxxx

*(…) «  J’ai entendu que c’était un bon début de démarrer son propre projet quand on est volontaire.  Alors, j’ai réfléchi, que puis-je offrir que personne d’autre ne peut offrir ?(…) Je vais faire un documentaire sur Wuntuetee »

Rien à voir avec l'article mais c'est marrant

Rien à voir avec l’article mais, je trouvais ça marrant

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s