Thaï 10/18: Ce n’est qu’un « Laa Khoon »

100_7606

partiellement dans l’ordre: Bad, Guay, Mcprawn, Tuk



16 Apr 2007

Ce n’est qu’un « Laa Khoon » en audiobook

[audio http://universpodcast.com/contents/lesaventuresdethierry2/thaii-10-18-ce-nest-quun-laa-khoon.mp3]

Nous sommes en 2549.
Alors que la nouvelle année thaïe approche à grands pas, une date reste plus importante que Songkran, le festival de l’eau. Effacez donc la marque au 13 avril de votre agenda, prenez un énorme fluo et faites en sorte de ne pas oublier le 28 avril. Date de mon mariage.

Lire la suite

Thaï 9/18: Au feu, les pompiers!

 

Sur la droite, la classe dans laquelle on donnait cours

Sur la droite, la classe dans laquelle on donnait cours…



6 Apr 2007

Au feu, les pompiers! en audiobook
[audio http://universpodcast.com/contents/lesaventuresdethierry2/thaii-9-18-au-feu-les-pompiers-neutre.mp3]

Salut a tous, jvous écris du car qui me mène vers mon prochain projet de volontariat dans le Sud, donc excusez mon écriture illisible.

Lire la suite

Thaï 7/18: Ca coule de source!

Erawann waterfalls, reglages automatiques

Erawann waterfalls, reglages automatiques

17 Mar 2007

Ca coule de source! en audiobook

[audio http://universpodcast.com/contents/lesaventuresdethierry2/thai-7-18-ca-coule-de-source-v2.mp3 ]

Fantasmes

Kanchanaburi.
Pour moi, cette destination illustrait de l’elephant-rafting et du bamboo-trekking. Ou le contraire. C’était parce que plein de ‘brownies‘ (les gens de la Brownhouse, quoi) y avaient été faire ces tours organisés. Ça me plaisait bien moi, de monter sur l’éléphant, de l’accompagner dans la rivière. Ou de visiter le tiger-temple, où l’on peut approcher de magnifiques tigres oranges (mon animal préféré il y a de nombreuses années) de très près parce qu’ils sont drogués. Ou encore de prendre le train sur la deathrailway

Lire la suite

Thaï 6/18 : Volontaires slashs orphelinat

Engagez-vous qu'ils disaient

Engagez-vous qu’ils disaient

12 Mar 2007

Volontaire, slash, orphelinat en audiobook


« 
Je veux aider les autres », répondit ma voisine de manière idéaliste.
Notre interlocutrice regarda la jeune fille droit dans les yeux.
« Et? »
La jeune fille ne comprenait pas.
« Et quoi? »
Silence.
L’oratrice la dévisagea.
« Tu sais, il y a des gens dans le besoin ici aussi… »
La jeune fille baissa les yeux. Tout le monde était soudainement devenu muet.
L’oratrice inclina légèrement la tête, haussa les sourcils et reprit.
« Et? »
« Je… Je veux voir du pays », balbutia la jeune fille.

Lire la suite