VN 5/5 : Voir Hanoï et revenir

Un jour normal à Hanoï

Un jour normal à Hanoï

20/11/13

Voir Hanoï et revenir en audiobook
[audio http://universpodcast.com/contents/lesaventuresdethierry/ep5-voir-hanoii-et-revenir-v3.mp3 ]

Le coup de foudre

La dernière fois que je suis tombé amoureux d’une ville, j’avais 16 ans et je suivais des cours d’espagnol à Salamanque, en Espagne. C’était la première fois que je découvrais une ville aussi belle. Elle me semblait être construite en fonction de la lumière du soleil, car celui-ci la mettait en valeur à toute heure de la journée. En plus, il y avait le fait que cette ville, pleine de détritus la nuit, se réveillait tous les matins tellement propre qu’on avait l’impression qu’on venait de la sortir de son emballage. Pour finir, tous les matins, le ciel de Salamanque était tout bleu, sans aucun nuage à l’horizon et il faisait chaud, ce qui me changeait de ma Belgique natale.

9 ans plus tard, cela se reproduisit: je tombai amoureux de Hanoï et la passion était encore plus forte.

Lire la suite

VN 4/5 : Version originale sans sous-titres

Vinh, lady in pink

Vinh, lady in pink

03/11/13

Version originale sans sous-titres en audiobook
[audio http://universpodcast.com/contents/lesaventuresdethierry/ep4-vo-sans-st-complet.mp3 ]

Personnages principaux

C’est l’histoire de Vinh, une jeune femme vietnamienne de vingt-cinq ans dont le grand projet est d’ouvrir un jour un hôtel petit budget dans son pays natal. Elle ne le ferait pas pour l’argent mais parce qu’elle aime partager son amour pour son pays d’origine.
L’histoire ne dit pas exactement quand est né ce projet. Par contre, maintenant, il semblerait que tout ce que Vinh fait, elle le fait pour se rapprocher de son rêve.

Lire la suite

VN 2/5 : Tourist-free

IMG_0732

Un Bouddha, veillant sur l’île de Ly-Son

20/10/13

Tourist-free en audiobook
[audio http://universpodcast.com/contents/lesaventuresdethierry/tourist-free-1.mp3 ]

Collision

La moto filait à vive allure à travers les champs d’ail et les cultures d’oignon. Les routes en terre serpentaient autour de majestueuses collines vertes et on pouvait observer les villageois en train d’asperger leurs champs à gauche et à droite du chemin. Quelques rares motos partageaient la voie avec nous et il n’y avait pas l’ombre d’un touriste. De plus, le temps était magnifique et, bien que Vinh et moi essayions de tenir sur la moto avec notre chauffeur et nos 4 gros sacs de voyage, les cheveux au vent, les sandales à l’air, cette escapade hors des sentiers battus s’annonçait pour le mieux.

En face de nous arriva alors un scooter à allure modérée et on aurait parfaitement pu l’éviter.

Lire la suite