Thaï 10/18: Ce n’est qu’un « Laa Khoon »

100_7606

partiellement dans l’ordre: Bad, Guay, Mcprawn, Tuk



16 Apr 2007

Ce n’est qu’un « Laa Khoon » en audiobook

[audio http://universpodcast.com/contents/lesaventuresdethierry2/thaii-10-18-ce-nest-quun-laa-khoon.mp3]

Nous sommes en 2549.
Alors que la nouvelle année thaïe approche à grands pas, une date reste plus importante que Songkran, le festival de l’eau. Effacez donc la marque au 13 avril de votre agenda, prenez un énorme fluo et faites en sorte de ne pas oublier le 28 avril. Date de mon mariage.

Pleine lune
Eet oui, Tuk et moi, c’est pour la vie. J’ai oublié combien d’enfants on voulait avoir, je suis plus exactement sûr du lieu de notre union. Je me rappelle juste que notre lune de miel serait sur la lune… Ou à Venise s’il n’y a plus de place. J’aurais voulu vous envoyer le faire-part qui signalait que Thielly et Tuktuk allaient célébrer leur union le jour de l’anniversaire de Nathaan. Mais avant que je ne sorte mon appareil de photo, quelqu’un avait déjà effacé la bonne nouvelle… 
Au passage, en Thaïlande, nous sommes vraiment en 2549.

Green volunteers
La dernière semaine passée à la Lemon House fut pour moi la meilleure. Peut-être parce que j’aime les au revoir quand ils sont déchirants, quand on est vraiment triste de quitter les gens et que c’est réciproque. C’était le cas avec le staff de Greenway dont j’avais fait la connaissance lors de la première fête de l’école. Ce soir-là, je n’avais pas passé la majorité de mon temps avec les volontaires, mais avec Bad (like badminton), Tuk, Mcprawn, Guay, etc.
Et avec le temps, j’avais également appris à connaitre Ot, M, Num et donc à peu près tout le monde de Greenway. C’était des gens adorables. Suffisait d’être ouvert à leur culture, de vouloir apprendre, de respecter, de s’intéresser à eux et, de faire découvrir sa propre culture. Cette attitude m’a permis d’apprendre qu’Ot étudiait dans le cinéma, j’ai pu écrire les paroles de la chanson de Songkran (fête qui dure 4 jours où l’on se balance non-stop de l’eau à la gueule), et j’ai pas mal rigolé aussi. C’est clair que je repasserai leur dire bonjour.

Entre volontaires, c’était mieux aussi, notre groupe se réduisait fort. J’avais aimé voir les derniers Anglais partir : on est moins et on apprend à mieux se connaitre. Au final, ou presque, je me souviens qu’il restait moi, Meander, Erika, Perrijne, G, Anne-Mieke et Nathaan… En réalité, il y avait encore des gens, mais je ne connaissais pas les Hollandaises toujours agglutinées entre elles et parlant toujours Néerlandais, même quand quelqu’un qui ne le parlait pas se joignait à elles.

100B7640

Team Belgium: G et Nathaan

Le numéro 260
A part ça, j’étais retourné travailler à l’orphelinat. C’est à ce moment-là que j’ai pu voir l’école bleue, la rampe réparée, les toilettes peintes avec des dessins à l’intérieur et la balançoire de Perrijne et Josephine dont j’ai déjà parlé dans un article précédent. J’ai planté des clous, j’ai scié (en thaï: luai) mais j’ai surtout retrouvé Eek et Tuk.
Comme Josephine, Perrijne et Anne-Mieke avaient encore des dizaines de milliers de baths récoltées auprès de leurs proches, on est allés à Lopburi afin de s’en débarrasser. Après une petite course de caddies, on est passés aux choses sérieuses.
Si je me souviens bien, c’était 260 de chaque. 260 tubes de dentifrice, 260 brosses à dents, 260 essuies (recherche interrompue par la trouvaille d’un essuie Superman, l’occasion pour nous, les mecs, de faire notre plus belle super-pause), 5 barils de poudre à lessiver, et 260 savons. Comme on n’avait pas tout trouvé au Big C (un autre groupe avait déjà tout raflé pour son orphelinat, héhé), nous avons été faire un tour au … Tesco’s (il y a des choses qui ne changent pas). Là, les trois filles avaient encore de l’argent et elles ont acheté une table de ping-pong. 
Mouais. Jétais pas pour.
Sans surprise, j’ai appris que tous les volontaires faisaient ce genre de dépenses. Mais le choc a été de découvrir que les profs mettent tous ces jouets sous clef parce qu’ils sont trop beaux.



Le soleil est bleu  
Après avoir sué mercredi à l’orphelinat, jeudi fut pour moi le début de mon insolation. Suite au conseil des autres, j’ai bu comme je n’avais jamais bu. Au moins 4 litres et demi en une journée. Rien n’y fit. J’ai passé une des pires nuits de ma vie. Mais je dramatise sans doute un peu, car devant les enfants, il n’en était rien. J’étais en pleine forme.

Vendredi, on ne donnait pas cours, c’était les au revoir. 
Mais, comme j’étais trop naze pour accompagner tous mes étudiants au temple, j’ai dormi dans l’école. Quand les autres sont revenus, ils étaient couverts de bracelets, colliers, brols, etc. Nathaan m’en a donné certains qui m’étaient destinés, m’a rassuré en me disant que beaucoup d’enfants avaient demandé où j’étais. J’ai donc repris des forces et j’ai accompagné les autres à la cérémonie de clôture.
 Monsieur « You will like, liiitle bit spicy« , alias le prof d’Anglais, a présidé l’évènement tout en dansant et chantant comme lui seul sait le faire. D’ailleurs, tous les matins, de 7h30 à 9h30, il chante des chansons pour enfants à l’entrée de l’école… Ah oui et les enfants n’arrivent qu’à partir de 8h30. Nous nous sommes vus offrir un bout de tissu, qu’on peut amener chez le tailleur pour qu’il nous en fasse une chemise par exemple. Je l’ai malheureusement oublié à la Lemon House, hum.
 J’ai reçu quelques cadeaux de mes élèves, une tonne de roses, j’ai souri comme une star pour une cinquantaine de photos. Et mon sourire commençait à être fatigué. « One more, one more. Squeezin. » Ensuite, avec G, on a dit au revoir à Perrijne, Anne-Mieke, Nathaan. Puis le lendemain à Erika.

Moi aussi, je sentais qu’il était temps de partir. J’avais vu Singburi et je voulais voir autre chose. 

La fois prochaine: on dirait le Sud…
A+, Thierry 

100_7565

le staff de Greenway, attablé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s