Thaï 9/18: Au feu, les pompiers!

 

Sur la droite, la classe dans laquelle on donnait cours

Sur la droite, la classe dans laquelle on donnait cours…



6 Apr 2007

Au feu, les pompiers! en audiobook
[audio http://universpodcast.com/contents/lesaventuresdethierry2/thaii-9-18-au-feu-les-pompiers-neutre.mp3]

Salut a tous, jvous écris du car qui me mène vers mon prochain projet de volontariat dans le Sud, donc excusez mon écriture illisible.

Retour en arrière. Volontariat: semaine 3

Ice ice baby
Y s’en est passé des trucs cette semaine-là. Ben oui, forcément. Tout d’abord y avait ‘L’English Camp’. Premier jour, pas de cours mais des ‘ice breaking activities‘. En d’autres termes: une séance d’autographes digne de Chantal Goya lors de sa tournée en 1986 (si je me souviens bien) pour la sortie de son tube: ‘Ce matin, un lapin’.

Heureusement, on nous apportait des rafraichissements comme pour les vrais. Je levais ma main, les enfants reprenaient leurs bics et feuilles. Je buvais. Je posais mon verre. Et c’était reparti. Ensuite, on devait les amuser. Ce jour-là, je n’avais pas de partenaire. Sauf une de dernière minute qui ne voulait et n’allait pas donner cours. Devinez ce que j’ai fait? Ben, j‘ai ressorti tout JS (Pour ceux qui ne le savent pas, JS- Jeunesse et Sante- est l’endroit où j’ai été formé en tant qu’animateur pour enfants). Ceci dit en thaï, pas d’MST. (La MST est un concept JS-ien qui signifie ‘mise sur thême’ et qui veut dire en gros, la petite histoire dans laquelle on baigne un jeu classique afin que les enfants aient l’impression qu’à chaque fois on fait un jeu différent, alors que c’est toujours le même…)

Le jour d’après, Nathan (prononcez encore et toujours en flamand) m’a rejoint et à deux, on a formé une fine équipe. À l’aide de feuilles d’exercices, du savoir-faire et de la créativité de chacun, nous avons offert aux enfants un cadre d’apprentissage convivial mais sérieux, qui les encouragera dans la découverte plus approfondie de la langue de Shakespeare. Et on s’est aussi bien amusés.

100_7663

Photo de remplissage… Mon barda dans un coin.

Thaï one one
Après avoir savouré un repas épicé…

« You can eat, you will like. Liiiitle bit spicy.« 
Du feu. Tous les midis. À retenir: rouge = piquant, pas ketchup ou sauce tomate.

Tout le monde allait vers son orphelinat ou école. Sauf Nathan et moi qui allions donner cours aux hommes en uniformes très serrés, j’ai nommé: les policiers. Cela fait déjà longtemps mais jme souviens quand même que, comme tous les Thaïlandais, ils étaient très gentils. On a fait le tour du poste de police, donné à manger aux poissons, chanté ‘Frère Jacques’ et d’autres classiques, mais surtout discuté. L’anglais du policier en face de nous était excellent et c’était un plaisir de discuter avec lui parce qu’il avait aussi tous ces gestes et mimiques qui accompagnaient ses paroles. Plutôt féminin. Pas un ladyboy, nous a-t-il rassuré. Et puis il avait une copine, qui ne cessait d’ailleurs de l’appeler…

Le problème, c’est qu’on était censés apprendre l’anglais aux policiers et non parler avec le seul qui le connaissait déjà. Mais, comme les autres étaient trop timides pour parler avec les ‘farang’ (étrangers) que nous étions, il fallait d’abord qu’on passe du temps avec eux pour qu’ils ne soient plus gênés de faire des fautes. Genre les accompagner dans leurs patrouilles par exemple. Yes. Mais le jour d’après, les policiers ne sont jamais venus. Une réunion importante nous explique Oaah. Très bien, ce sera pour demain. Mais, le jour d’après, les policiers ne sont jamais venus. Une affaire importante, nous justifie Num, coordinateur principal de la Lemon House (le mec fait tout et il n’arrête pas, j’y reviendrai). Et les jours passent et pas de signe des policiers. Pour finir, las, Num nous annonce que le projet est fini et qu’on a oublié de nous l’annoncer. Ok, on retournera bosser à l’orphelinat alors.

Opération oreille
Quand je dis que Num fait tout, il fait tout. C’est donc mercredi soir, lorsque je vois que la situation de mon oreille empire (elle s’infecte et ça fait vachement mal) que je vais le voir pour lui expliquer que je pense que je devrais consulter un médecin. C’est parti. Quand on arrive à l’hôpital, on trouve une volontaire anglaise de la Brown house qui attend déjà. Après un quiproquo (« I am NOT a nurse!! »), Deedee comprend qu’on ne lui veut aucun mal.

Lors de ma petite opération, je ne pense pas qu’on ait anesthésié quoi que ce soit, car ça m’a fait un mal de chien. On a simplement déposé une sorte de tissu sur mon visage et mon angle de vue a été restreint au petit bac en métal dans lequel on mettait les déchets se trouvant dans mon oreille. Alors en clair, j’entends des voix qui s’affolent, en thaï. Plusieurs. J’entends aussi le bruit des instruments et on me fait mal. Très rassurant. Mais c’est des pros. Je suis à l’aise. À la fin, on me file un paquet d’antibiotiques et de paracétamol. Mais comme jai pas d’argent sur moi, Num, Maria et Deedee en paient les conséquences. Et puis on file. J’apprends que Deedee part aussi dans le Sud. Chouette. Mais le quiproquo aurait dû me mettre la puce à l’oreille…

100_7660

Photo ‘enfants admis’ de mon infection d’oreille

Take it e-ea-sy
Ce soir-là, je fais un peu de karaoké, parce que, comme chaque mercredi, on est au resto. Je pense que personne n’a oublié ma tonitruante performance sur ‘In the End’ de Linkin Park. Vendredi, notre école nous invite à sa fête. Pareil à l’autre, sauf que c’est une école privée. Le podium est encore plus grand. Il y a beaucoup plus de lumières partout et deux mille chaises. Toute la soirée, on nous servira un repas et je n’oublierai pas le YMCA des enfants, le speech en Anglais d’une élève de dix ans, ni le misérable magic show’ d’après.

À ce propos, la vidéo de l’article précédent rassemble des images des 2 fêtes.

Le weekend, je reste à Singburi, je rate le taxi pour la piscine, je vais presque manger un Pad Thaï (Des nouilles sautées avec plein de bonnes choses dedans…un délice) avec mon chauffeur de taxi et je développe un sérieux intérêt pour la langue des signes. Malheureusement, l’alphabet suédois en langue des signes ne me sera pas d’une grande utilité à l’avenir.

Les gars (et les filles), jvous rappelle l’existence du forum, si vous aimez le site, faites plaisir au webmaster et postez votre message. Si vous voulez savoir où je suis maintenant avant tous le monde et faire rougir de jalousie vos amis, jetez un œil sur www.wuntuetee.wetpaint.com (sites tous deux hors ligne)

A+ Thierry

100_7704

Moment unique dans la province de Singburi…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s